Ferme Marine Offshore Révolutionnaire

PRESENTATION GENERALE

Globalement, la demande pour les produits de la mer augmente, ce qui entraîne la surexploitation des ressources naturelles et la stagnation de la production de la pêche de capture.

L’intérêt des consommateurs pour les produits de la mer comme source de protéines est le moteur de la croissance de l'aquaculture sur le marché mondial. D’autant plus que la consommation de protéines poisson par habitant encore faible dans les pays en voie de développement, offre d'immenses possibilités encore inexploitées, pour la croissance future.

L'accroissement démographique et l’évolution du comportement des consommateurs qui recherchent des produits perçus comme à la fois sains et respectueux de l'environnement, ont créé une demande de marché pour le poisson de qualité à des niveaux inédits.

 

La même tendance peut être observée dans les pays en voie de développement ; ce qui garantit la prolongation d’une demande soutenue à l'avenir dans les pays occidentaux, lesquels devront développe massivement l'aquaculture afin de la satisfaire. Car les pays émergents ou en voie de développement seront de plus en plus importateurs en produits de qualité, pour des espèces qu’ils ne peuvent produire dans leurs eaux. Ainsi, la Chine qui est le premier producteur aquacole à l’échelle mondiale, importe aujourd’hui des quantités grandissantes de saumon norvégien et elle n’est pas un cas isolé !

L’aquaculture qui a connu un développement fulgurant ces trente dernières années, représente la meilleure alternative dit-on, pour répondre à une demande qui ne cesse de croître !

 

La production mondiale de l’aquaculture est continentale à 70 %, et s’est développée majoritairement dans les espaces intérieurs du continent asiatique (89 % des apports mondiaux, dont 61 % pour la Chine seule), c'est une donnée capitale.

 

Car ces espaces sont maintenant victimes d’un développement trop rapide, notamment en Chine, souvent peu réglementé et devenu polluant. A cela, il faut ajouter la montée en puissance des changements climatiques en Asie avec un réchauffement important des eaux continentales, des périodes de manques d’eau et paradoxalement des inondations récurrentes ou tempêtes, etc.

De son côté, l’aquaculture côtière, commune dans les pays Occidentaux s'appuie sur des équipements inutilisables en dehors des sites côtiers protégés, c’est la raison majeure qui a empêché et retardé une exploitation en haute mer jusqu’à maintenant.

Les conditions du large constituent pourtant le meilleur environnement possible pour élever des poissons dans un milieu naturel de qualité. Un site côtier exposé aux pollutions continentales et exploité avec un outil devenu obsolète offre des conditions beaucoup moins favorables. C’est pour répondre à ce déficit technologique qui entraîne des pénuries de plus en plus fréquentes sur le marché mondial du poisson que le programme OFFSHORE SEA-FARM a été créé.

 

L’espace offrant les conditions idéales pour le développement d’une aquaculture écologique et durable capable de répondre aux besoins mondiaux est la haute mer, l’OFFSHORE SEA-FARM est une technologie très adaptée à ce challenge industriel planétaire en milieu hostile, 25 années de recherches ont été nécessaires pour en affiner la conception !

© 2019  SAS OCEAN PHOENIX. ALL RIGHTS RESERVED.